Sphère chargée uniformément en surface - La solution d'exercice - Exercices corrigés d'életrostatique

a) Variable dont dépendet sa direction


* La sphère chargée est invariante par double rotation l’une d’angle θ autour de  et l’autre d’angle ϕ autour de  : on dit que la sphère a le point O comme centre de symétrie (figure 8). Le système de coordonnées le plus adapté est le système sphériques de base .


* Le plan méridien est un psp (plan de symétrie pair. ainsi :
 * Le plan passant par M etperpendiculaire à (Oz) est un psp (plan desymétrie pair. 
D’où, le champ est radial :
Le champ créé par cette distribution à symétrie sphérique, en un point M est porté par le vecteur et ne dépend que de la variable d’espace  r= ||OM||  .


b) Calcul du champ électrostatique


La surface fermée Σ que nous choisissons pour calculer le flux de est une sphère de centre O, de rayon r : surface de même type que la surface chargée (figure 9). Le flux de  à travers Σ est donné par :
La charge à l’intérieur de la surface de Gauss Σ dépend de la position de M. Deux cas peuvent être distingués : M est extérieur à la sphère chargé (S) ou M est intérieur à (S).

* M est extérieur à (S) : r > R
La charge à l’intérieur de la sphère Σ de rayon r  > R est :
Puisque σ est uniforme, on a :
Le théorème de Gauss s’écrit donc :
En simplifiant par (4 Π), la norme du champ s’écrit :
Par raison de symétrie, le champ est porté par . On obtient finalement :








Le champ est  identique au champ créé en M par une charge ponctuelle égale à la charge totale de la sphère, Q concentrée en O. 
* M est intérieur à (S) : r < R
Dans ce cas, la charge à l’intérieur de la sphère de  rayon r < R est nulle :  


Le champ électrostatique E(r) subit à la traversée de la surface chargée une discontinuité égale à σ/ε0  (figure 10). 

c) Calcul du potentiel électrostatique V(M) 

* M est extérieur à (S) : r ≥ R
Le potentiel en M est : 

En choisissant l’origine des potentiels à l’infini V=(r=∞)=0, on obtient : 
Le potentiel est identique au potentiel créé en M par une charge ponctuelle égale à la charge totale de la sphère, Q. 
* M est intérieur à (S) : r ≤ R
Le champ en tout point intérieur à S est nul ; le potentiel est donc constant : 


Pour déterminer la constante nous pouvons utiliser la continuité du potentiel pour r = R :
Nous pouvons retrouver cette constante en écrivant :  
avec, V(r=0) est le potentiel  au centre O de la sphère S obtenu à partir d’un calcul direct suivant la relation :
  Alors que le champ est discontinu à la traversée de la charge (figure 10), le potentiel électrostatique est continu (figure 11). 




Home » , , , , , , , , » Sphère chargée uniformément en surface - La solution d'exercice - Exercices corrigés d'életrostatique

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Membres