La lubrification - Usinage


La lubrification


La lubrification est le procédé ou la technique utilisé pour réduire le frottement et l'usure d'une ou des deux surfaces à proximité et se déplaçant l'une par rapport à l'autre en interposant entre elles une substance appelée lubrifiant. Il existe divers types de lubrifiant, qui comprennent des huiles, des émulsions huile-eau, des pâtes, des gels, des aérosols (brouillards) et de l'air ou d'autres gaz. Ils peuvent être fabriqués à partir de distillats de pétrole, de graisses animales, d'huiles végétales, d'eau et d'air, ou d'autres matières premières. Selon le contexte et le type de fluide de coupe considéré, il peut être appelé fluide de coupe, huile de coupe, agent de coupe, agent de refroidissement ou lubrifiant.
        
Fraisage, Usinage, Industrie, Machine À Fraiser, Outil


L'action d'un fluide de coupe assure des fonctions multiples, notamment :



¬ refroidir l'outil et la pièce usinée,

¬ réduire le frottement de l'outil sur la pièce,

¬ diminuer les frottements des copeaux sur la face de coupe,
¬ évacuer les copeaux hors de la zone de coupe,

¬ améliorer l'état de surface en évitant les micro-

¬ réduire les efforts de coupe,

soudures de particules de métal (arête rapportée),

¬ augmenter la durée de coupe d'un outil.








MATÉRIAU
LUBRIFIANT
TECHNIQUE D'ARROSAGE
Aciers R < 70 daN~mm2
Huile soluble - Huile minérale EP (Extrême Pression)
L'arrivée du lubrifiant doit être abondante et continue afin d'éviter les chocs thermiques.
Ceci est particulièrement important pour les carbures métalliques où l'arrosage doit être commencé avant le début de l'usinage.
Il est recommandé d'utiliser au moins deux jets de lubrifiant.
S'il n'y a qu'un jet, le disposer à l’endroit où se produit la coupe de la matière.
Aciers R > 70 daN/mm2
Huile soluble - Huile min. EP - Liquide synthétique
Aciers inoxydables
Huile minérale EP - Huile soluble EP
Aciers à outils
Huile minérale EP
Bronzes, laitons, fontes
Usinage à sec - Huile soluble
Alliages d'aluminium
Huile soluble - Liquide synthétique
Alliages de cuivre
Huile soluble - Liquide. synthétique – Huile compoundée
Titane
Huile soluble
Matières plastiques
Huile soluble (2 %)


TYPES DE LUBRIFIANTS
Catégorie
Composition
Aspect
Applications
Produits
solubles
Huiles solubles
Blanc laiteux semi-transparent à opaque suivant le pourcentage d'huile
Liquide de coupe pratiquement universel pour les travaux usuels sur tout matériau.
Eau, huile minérale (5 à 10 %) émulgateur.
Huiles solubles EP.
Travaux sur matériaux d'usinage difficile (aciers durs, aciers
inoxydables, etc.).
Huile soluble avec additifs.
Liquides semi synthétiques
Semi-transparent
Travaux d'usinage et de rectification courants sur métaux.
Eau, huile minérale et additifs divers.
Liquides synthétiques
Transparent
Travaux d'usinage et de rectification relativement difficiles
sur métaux ferreux et non terreux usuels.
Eau, produits de synthèse et additifs divers.
Huiles
entières
Huiles minérales
Semi-transparent
Ce lubrifiant évite le grippage des glissières non protégées des
machines-outils. Aciers et alliages légers.
Obtenues par raffinage du pétrole.
Huiles « compoundées » (mélangées)
Tournage et rabotage des métaux ferreux. À éviter en
fraisage an opposition.
Contient des corps gras (huile de lard)
Huiles minérales EP
Travaux d'usinage relativement difficiles, brochage, taillage
d'engrenages, filetage, fraisage en avalant, usinage d'aciers
à outils et d'aciers inoxydables
Huile minérale avec additif

Dégradation, remplacement


Le vieux lubrifiant utilisé doit être éliminé lorsqu'il est fétide ou chimiquement dégradé et a perdu son utilité. Comme pour l'huile de moteur usée ou d'autres déchets, son impact sur l'environnement devrait être atténué. La législation et la réglementation précisent comment cette atténuation devrait être réalisée. L'élimination des fluides de coupe modernes implique des techniques telles que l'ultrafiltration à l'aide de membranes polymères ou céramiques qui concentrent la phase huileuse en suspension et émulsionnée.

Problèmes de sécurité

Les fluides de coupe présentent certains mécanismes pour causer des maladies ou des blessures chez les opérateurs. Ces mécanismes sont basés sur le contact externe (peau) ou interne impliqué dans le travail d'usinage, y compris toucher les pièces et l'outillage; Étant éclaboussé ou éclaboussé par le fluide; Ou d'avoir la brume s'installer sur la peau ou entrer dans la bouche et le nez dans le cours normal de la respiration.
Les mécanismes comprennent la toxicité chimique ou la capacité d'irritation physique de:

     - Le fluide lui-même
     - Les particules métalliques (provenant de la coupe précédente) qui sont portées dans le fluide
     -  Les populations bactériennes ou fongiques qui ont naturellement tendance à croître dans le liquide au fil du temps
     - Les biocides ajoutés pour inhiber ces formes de vie
     - Les inhibiteurs de corrosion qui sont ajoutés pour protéger la machine et l'outillage
     - Les huiles tramp qui résultent de la façon dont les huiles (les lubrifiants pour les glissières) se retrouvent inévitablement dans le liquide de refroidissement

La toxicité ou la capacité d'irritation n'est habituellement pas élevée, mais elle est parfois suffisante pour causer des problèmes à la peau ou aux tissus des voies respiratoires ou des voies digestives (par exemple, la bouche, le larynx, l'œsophage, la trachée ou les poumons).

 

Commentaires