Exercice corrigé Transmission de puissance ( TRANSMETTEURS)

Exercices sur les chaînes

Exercice 1 : On veut utiliser une chaîne 40-3 pour transmettre 10 hp. Le moteur électrique tourne à 1200 tpm, et l’arbre entraîné à une vitesse de 400 tpm. Les conditions de fonctionnement sont 10 heures / jour avec des chocs modérés. Le pignon monté sur l’arbre moteur a 20 dents.
Calculer les paramètres principaux de la transmission.


Exercice 2  : On veut utiliser une chaîne 40 pour transmettre une puissance de 10 hp. Le moteur électrique tourne à 1200 tpm, et l’arbre entraîné à une vitesse de 400 tpm. Les conditions de fonctionnement sont de 10 heures / jour avec des chocs modérés. Le pignon monté sur l’arbre moteur a 20 dents.
Déterminer les paramètres principaux de la transmission pour le plus petit entraxe possible.


1.  Calculer la puissance effective à transmettre et choisir le rang de la chaîne.
2.  Vérifier que le choix de chaîne proposé est adéquat en terme de puissance à transmettre.
3.  Déterminer le nombre de dents de la roue entraînée.
4.  Calculer la longueur de la chaîne.
5.  Trouver la valeur finale de l’entraxe.
6.  Vérifier la valeur de l’angle d’enroulement.


Exercice 3
On veut utiliser une chaîne 40 pour transmettre une puissance de 10 hp. Le moteur électrique tourne à 1200 tpm, et l’arbre entraîné à une vitesse de 400 tpm. Les conditions de fonctionnement sont de 10 heures / jour avec des chocs modérés. Le pignon monté sur l’arbre moteur a 21 dents.
Déterminer les paramètres principaux de la transmission.
On suppose qu’il n ’y a pas de limitations d’encombrement pour cette application.  On choisira donc le plus grand entraxe possible pour diminuer au maximum le rapport flèche / entraxe et obtenir un bon angle d’enroulement.





Exercice sur les courroies plates 

Exercice 1 (courroies plates)
Une machine-outil en fonctionnement normal est entraînée par une courroie plate directement à partir d’un moteur électrique à cage d’écureuil (50 Hz, 3 phases) de puissance 15 kW qui tourne à une vitesse de 1450 tpm.  La vitesse de rotation de l’arbre entraîné doit être de 500  tpm (±1%).  Concevoir la transmission sachant que l’entraxe doit être de 750  mm environ, le module d’élasticité en flexion de la courroie est Ef = 1140 MPa et qu’on désire une bonne vitesse périphérique (bon rendement).
Note :  Expliquer pourquoi on suggère ici de choisir une courroie Habasit F3 (cf. tableau 14.3, page 329) et un entraxe de 760 mm.

Exercice 2 (courroies trapézoïdales)
Choisir une transmission par courroies trapézoïdales pour relier un moteur électrique de 5 kW  tournant à 1750 r/min avec la broche d’une fraiseuse devant tourner à 400 r/min ± 2%.  L’entraxe doit être comprise entre 380 et 410 mm.
Note :  Parmi un grand nombre de solutions possibles, on suggère de choisir une courroie SI 13C et d2 = 370 mm (cf. tableau 14.4, page 331).

Exercice 3 (courroies plates) :

Un ventilateur est entraîné par une courroie plate en cuir à partir d’un moteur électrique tournant à 880 tpm. L’épaisseur de la courroie est de 8 mm et sa largeur 250 mm.  La poulie motrice a un diamètre de 350 mm, et la poulie entraînée de 1370 mm.  L’entraxe est de 1370 mm et le coefficient de frottement est 0.35.  La tension admissible dans la courroie est de 2.4 MPa.  Sa densité est 970 Kg/m3.
- Quelle est la puissance effective transmissible?
- Quelle est la force transmise à l’arbre?
- Quel est le couple transmis à l’arbre entraîné?



Membres